You are here

Témoignages

Docteur Hervé Grosgogeat, Auteur de "La méthode acide-base, Perdre du poids, ralentir le vieillissement, prévenir les maladies chroniques"

« Il faut lutter contre les causes ! Le stress quotidien par exemple est responsable d’une acidification de l’organisme, liée au taux d’une hormone : le cortisol. Le manque d’activité physique est également lié à l’acidification. Mais attention, trop d’exercice est aussi délétère car producteur d’acides. Et bien sûr, l’alimentation est un facteur essentiel à modifier pour rétablir l’équilibre entre les acides et les bases. Dans mon livre, j’insiste sur l’indice qui permet de connaître le potentiel acide ou base de chaque aliment : le PRAL. C’est grâce à lui que nous pouvons composer une assiette équilibrée selon la méthode acide-base. Beaucoup d’aliments riches en glucides sont acidifiants. Le vin rouge est lui légèrement basique, le café ne pose pas de problèmes particuliers et le chocolat non plus. Attention, certaines eaux minérales aussi ont des potentiels acidifiants. Et l’important ce n’est pas d’éviter les aliments acidifiants et de ne manger que les autres, mais d’équilibrer ses repas, c’est-à-dire compenser l’apport d’aliments acides par des aliments bases. »


Dr Kousmine, Auteur de "Sauvez votre corps"

"Dan notre mode de vie actuel, où nous sommes trop sédentaires, mal oxygénés, nourris d'aliments très appauvris en catalyseurs divers, il est courant de voir des troubles de santé dus à une accumulation d'acides"


Dr med. Robert Atkins, Auteur de "The Atkins Diet"(Le régime Atkins)
« À peu près chaque condition à laquelle je peux penser, depuis l'arthrite au cancer en passant par le diabète, est associée à l'acidité. »


Dr med. Sherry Rogers, Auteur "Detox or Die" (Détoxifier ou mourir)
« L'eau alcaline débarrasse l'organisme des déchets acides. Après avoir soigneusement évalué les résultats de mes conseils auprès de centaines d'individus, je suis convaincue que la toxicité sous forme de déchets acides constitue la cause principale des maladies dégénératives. »